La dématérialisation : une solution pour les personnes fragiles et isolées ?

18 mai 2021 timer2 minutes de lecture

Pour beaucoup, la dématérialisation est synonyme d’exclusion ou de fracture numérique. C’est d’autant plus vrai pour les personnes isolées ou démunies.

La dématérialisation croissante des services publics présente plusieurs risques :

  • donner le sentiment que l’administration se déshumanise et s’éloigne de ses citoyens ;
  • complexifier des démarches aux usages bien ancrés et la communication avec les agents ;
  • éloigner encore davantage du service public les usagers ayant des difficultés avec l’utilisation des outils numériques.

Et si le numérique était également une solution créant du lien et ouvrant de nouvelles opportunités pour les personnes isolées ou démunies ?

Dématérialisation et mobilité pour les personnes démunies

De nos jours l’accès à internet est de plus en plus facilité, même dans les milieux ruraux ou les collectivités et opérateurs font de gros efforts de déploiement. Malheureusement les personnes sans domicile stable ne peuvent pas accéder facilement accéder à leurs droits faute d’être domiciliées et ce, quelle que soit la localisation de la personne. En effet, sans adresse, il est impossible en France d’accomplir la moindre démarche administrative. C’est là qu’interviennent les CCAS et leurs services dématérialisés. Ils proposent un dispositif d’élection de domicile. Une fois les personnes enregistrées, elles peuvent vérifier à distance la réception de courriers et ainsi éviter des passages inutiles au CCAS. Elles peuvent également suivre en ligne leurs demandes d’aide, solliciter un rendez-vous et communiquer facilement avec leur conseiller.

Quand on sait qu’environ 91% des personnes sans domicile fixe possèdent un téléphone mobile et 71% ont un smartphone*. On ne peut douter de la connectivité de cette population et de son usage du numérique. Les services en ligne des CCAS prennent alors tout leur sens apportant à cette population, une qualité de service et un accès facilité,tout en étant mobile.

Suivi et accompagnement pour les personnes isolées

Et si le numérique permettait également de porter assistance aux personnes isolées et de les accompagner dans les périodes délicates ? C’est la promesse de la dématérialisation d’un certain nombre des démarches sociales avec notamment l’inscription en ligne sur le registre nominatif, ayant pour but de répertorier les personnes fragiles ou isolées. La dématérialisation permet désormais un recensement facilité et accessible par les proches et non seulement par la personne concernée.

Une initiative au service de nos personnes fragiles afin de leur apporter le soutien dont elles ont besoin et une aide qualifiée (plan canicule et grand froid, pandémie, …)

Recentrez vos agents sur les missions à forte valeur humaine

Dématérialiser des démarches et services, ne signifie pas pour autant, déshumaniser le service public. Dématérialiser des services, signifie pouvoir dégager du temps aux agents pour de nouvelles missions à forte valeur ajoutée, notamment pour l’accompagnement des personnes fragiles et isolées ou encore pour les personnes n’étant pas à l’aise avec les usages numériques.

La dématérialisation des démarches et services est un moyen d’accentuer la mobilité et “l’efficacité” pour une partie de la population avertie tout en assurant un accompagnement plus personnalisé pour ceux qui ne peuvent utiliser les services digitalisés.

*étude SOLINUM : https://www.solinum.org/precarite-connectee-6-recommandations-pour-linclusion-numerique-des-sans-abri/#respond

Partager sur